L'Eure Agricole Et Rurale 14 mai 2020 à 07h00 | Par Cyril Cabrol

La MSA, objectif continuité !

Rencontre avec Grégoire Petit, Président de la MSA Haute-Normandie qui revient sur la continuité de services assurée par la MSA mais aussi sur les cotisations sociales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La continuité des services a été assurée par la MSA
Haute-Normandie afin de maintenir le lien avec les adhérents.
La continuité des services a été assurée par la MSA Haute-Normandie afin de maintenir le lien avec les adhérents. - © PIXABAY

Monsieur Petit, comment va la MSA dans ce contexte de crise sanitaire et économique ?

La MSA a réagi avec détermination à cette crise. Dès l'annonce du confinement, nous avons organisé au plus vite notre fonctionnement avec un télétravail massif. Bien entendu, pour une structure de la taille de la MSA, cela met parfois quelques jours à se mettre en place. Après que les transferts téléphoniques étaient tous réalisés, nous avons pu nous consacrer à nos missions traditionnelles : gestion des retraites, maladies, prestations sociales... Nous avons toujours gardé en tête notre objectif de continuité de services malgré le confinement du personnel. Je remercie tous les collaborateurs de leur implication à ce niveau.

 

Comment maintenez-vous le lien avecles adhérents ?

Depuis le 16 mars, la MSA a dû fermer ses points d'accueil physiques sauf exception pour des situations urgentes (médecine du travail notamment). Or il est primordial de maintenir le lien avec l'adhérent, surtout dans des périodes difficiles. Des rendez-vous peuvent être demandés en ligne, les demandes sont traitées au quotidien et souvent sous forme de rappels téléphoniques pour la gestion des prestations. Cela fonctionne plutôt bien et on invite les adhérents dans la mesure du possible à utiliser les services en ligne.

 

Est-ce qu'il y a une incidence sur les cotisations ?

La MSA applique le dispositif exceptionnel gouvernemental. Le report sans pénalité de tout ou partie du paiement des cotisations est autorisé. Les mesures d'accompagnement du mois d'avril sont renouvelées en mai. Cette possibilité de report de paiement des cotisations a entrainé un besoin colossal de financement pour la MSA qui a dû avoir recours à un emprunt énorme. J'invite donc tous les exploitants et entreprises cotisantes à payer leurs cotisations sociales et à ne pas les reporter si elles peuvent payer. Il ne s'agit que d'un report et pas d'une annulation de cotisations de toute façon. Le prélèvement de cotisations des exploitants du 23 mars sera prélevé le 30 juin, les cotisations salariales de mars seront elles aussi régularisées en juin ; quant aux mensualisés, sans prélèvement depuis la crise, nous allons prochainement nous positionner pour le rattrapage. Mais je le répète, il ne s'agit que de décalage ; les sommes dues restent dues. Les personnes ou entreprises en difficulté sont invités à se rapprocher de la MSA pour qu'une solution satisfaisante d'échelonnement soit trouvée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui