L'Eure Agricole Et Rurale 15 juillet 2019 à 08h00 | Par L'Eure Agricole et Rurale

La ministre des transports Elisabeth Borne a salué le 2 juillet « l'étape très importante »

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Franchie avec la récente reconnaissance par la Commission européenne du réseau fluvial Seine-Escaut, qui ouvre la voie à un financement de l’UE plus important pour le futur canal Seine-Nord. « C’est une étape très importante que nous franchissons dans la concrétisation de ce projet et la pleine reconnaissance de sa vocation européenne », a-t-elle déclaré dans un communiqué. La « décision d’exécution » approuvée par la Commission le 27 juin fixe le calendrier du « projet transfrontalier Seine-Escaut » qui couvre quelque 1 100 km de voies navigables en France et en Belgique, qu’il s’agit de construire ou d’élargir d’ici 2030 pour permettre le passage de convois fluviaux modernes de 4 400 t. « L’Europe est engagée en faveur de la réalisation de la liaison Seine-Escaut, qu’elle finance dans le cadre du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe 2014-20 à hauteur de 50 % du montant des études et de 40 % du montant des travaux », a relevé le ministère des Transports. « Sur la période 2021-27, la liaison Seine-Escaut pourrait être éligible à un taux maximal de 50 % du montant des travaux », d’après le communiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui