L'Eure Agricole Et Rurale 11 février 2022 a 08h00 | Par Cyril Cabrol

La maladie d’Aujeszky dans l’Eure.

Un cas positif de la maladie d’Aujeszky sur un chien ayant participé à une chasse dans le massif de Conches Breteuil a été confirmé par la DDPP il y a quelques jours.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La maladie d’Aujeszky peut se transmettre du sanglier au chien
par les viscères contaminés ingérés.
La maladie d’Aujeszky peut se transmettre du sanglier au chien par les viscères contaminés ingérés. - © DR.

Qu’est-ce que la maladie d’Aujeszky ?

La maladie d’Aujeszky ou pseudo-rage chez le chien, est une maladie infectieuse des porcins, d’origine virale. Elle est due à un herpès virus responsable chez le chien d’une encéphalomyélite évoluant rapidement vers la mort. La contamination du chien se fait par l’ingestion de viscères de porc ou de sanglier contaminés par le virus.

 

Des signes cliniques avant tout nerveux

L’incubation est courte (2 à 6 jours). Les premiers signes sont des modifications soudaines du comportement. Le chien est abattu, inquiet, agressif. Ces modifications comportementales peuvent être confondues avec celles de la rage, d’où le nom de pseudo-rage donné à cette maladie. Très vite des démangeaisons (ou prurit) très intenses apparaissent de façon pratiquement systématique chez le chien. Elles se localisent préférentiellement au niveau de la tête et vont souvent jusqu’à l’automutilation.

L’infection évolue très rapidement vers une paralysie du pharynx, responsable de troubles de la déglutition et d’une hypersialorrhée. Une parésie puis une paraplégie précèdent de peu la mort de l’animal qui survient généralement en 48 heures environ.

Le tableau clinique est avant tout celui d’une encéphalomyélite infectieuse. Il est très proche de celui de la rage qui doit être systématiquement envisagée dans le diagnostic différentiel. Tant que le diagnostic de certitude n’est pas établi, l’animal doit être considéré comme potentiellement atteint de la rage. A ce titre, il doit être isolé et manipulé avec de grandes précautions.

 

Diagnostic et traitement

Compte tenu de la rapidité d’évolution, le diagnostic de certitude n’est généralement obtenu que par l’étude de prélèvements du système nerveux fait sur le corps du chien décédé.

Aucun traitement n’est actuellement connu pour cette maladie.

 

Comment éviter la maladie d’Aujeszky ?

En France, c’est une maladie devenue peu fréquente chez le porc. Elle reste rare chez le chien. Il faut éviter le contact du chien avec les porcs et les sangliers.

La principale source reste l’ingestion de viande ou de viscères contaminés.

Il est déconseillé de nourrir les chiens avec de la viande de porc (ou de sanglier) dont l’origine est incertaine et non contrôlée.

Les chiens de chasse sont bien sûr les plus exposés et on estime qu’environ 30 % des sangliers sont séropositifs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique