La Vie Charentaise 07 septembre 2019 à 08h00 | Par A.M

La Chambre d’agriculture veut sécuriser les ressources en eau

La Chambre d’agriculture en appelle aux exploitants pour dresser un bilan des pertes engendrées par la sécheresse et le stress hydrique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le rendement du maïs peut être divisé par quatre par manque d’eau.
Le rendement du maïs peut être divisé par quatre par manque d’eau. - © A.V.

Les services de la Chambre d’agriculture s’attellent à la réalisation d’un bilan des conséquences des épisodes de sécheresse qu’a connu la Charente, avec notamment trois vagues de fortes chaleurs qui ont causé un important stress hydrique sur les cultures. « L’objectif est de réaliser un bilan précis et de mesurer également l’impact sur les éleveurs et leur stock de fourrage », précise le président Christian Daniau. L’objectif est d’avoir des données à faire remonter aux services de l’État.   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui