L'Anjou Agricole 13 juillet 2017 à 16h00 | Par L'Anjou Agricole

La castration du maïs semence a 15 jours d'avance

Près de Broc, la castration du maïs semence de François et Pascale Pinson a débuté le 4 juillet avec 15 jours d'avance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Vidéo castration © AA

 

Le 10 juillet, l'exploitation entamait son cinquième jour de castration des plants de maïs, un chantier qui a débuté avec 15 jours d'avance. « Les mâles sont beaux, il y a du pollen. On va pouvoir récolter un peu plus tôt », explique François Dieric, technicien Centre Sem. Le maïs, dont la croissance a été accélérée par la chaleur, atteint 2,30 m par endroit. « J'ai été obligé de réaliser trois coupes, pour   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui