L'Eure Agricole Et Rurale 07 novembre 2020 à 15h00 | Par Audrey Ottonelli

La brasserie Quart’Ouche primée aux Beerdays de Rouen.

Quart’Ouche, brasserie installée à Beaumesnil, commune nouvelle de Mesnil-en-Ouche, a participé début octobre à son premier concours : les Beerdays de Rouen. La récolte, non pas d’orge, mais de médailles fut bonne !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La brasserie Quart’Ouche a été fondée par quatre copains
il y a un an à Beaumensil.
La brasserie Quart’Ouche a été fondée par quatre copains il y a un an à Beaumensil. - © QUART’OUCHE

Les trois bières historiques de la brasserie ont remporté une médaille à l’occasion des Beerdays, salon dédié aux amateurs, passionnés ou professionnels de la bière, qui s’est tenu du 2 au 4 octobre au Parc Expo de Rouen. « C’est la valorisation de notre travail d’équipe », souffle Mathieu Vandooren, fondateur de Quart’Ouche avec trois autres copains agriculteurs, Flavien Perdriel, Valentin Rocher et David Mahieux.

 

« UNE RECONNAISSANCE »

« Les trois bières que nous avons commercialisé lors de notre lancement en avril 2019 ont été primées. La bière blonde Pils de type allemande a obtenu la médaille d’or, la bière ambrée au goût café et aux notes caramel a raflé la médaille d’argent et la bière triple de type belge aux notes douces mais dont le taux d’alcool est élevée, 8°, la médaille de bronze ». Ces récompenses offrent à l’équipe une reconnaissance de leur travail. « Nous avions commencé à brasser quelques mois avant l’ouverture. C’est une aventure humaine extraordinaire».

 

UNE GAMME ÉTENDUE

Les comparses, accompagnés de leur brasseur Antoine Gaubert et de leur commerciale Agathe Lefevre, ne s’endorment pas sur leurs lauriers. Depuis le commencement de l’aventure, cinq nouvelles bières ont vu le jour : la bière de saison brassée en hiver, la Porter originaire d’Angleterre de couleur noire, l’APA de type américaine caractérisée par des arômes d’agrumes et de fruits à noyaux, la Blanche, une bière de blé brassée dans la tradition belge et la session IPA caractérisée par un fort apport en houblon.

D’ici un mois, deux nouvelles devraient débouler sur le marché. La fameuse bière de Noël au goût d’épices, « actuellement dans le fermenteur » et une bière aux fruits rouges du pays d’Ouche et au basilic de l’école des Semeurs de Beaumesnil. " L’esprit local » bien-entendu ! "

D’ici quelques mois, nous brasserons à la malterie de Bayeux notre propre orge de brasserie pour créer une bière100 % locale ». Les copains de longue date ont, aussi, lancé trois types de schnaps arrangés à la fraise, à l’hibiscus et au gingembre.

 

ET LA COVID-19

La brasserie Quart’Ouche a vendu 28 000 litres de bières en 2019. « Cette année, nous visions les 50 000 litres ». Les deux mois de confinement et aujourd’hui, l’annulation de tous les événements tels que les mariages, anniversaires, foires et autres fêtes ont fait chuter les ventes. « Nous avons perdu 20 % de notre prévision. Ce qui nous manque c’est la vente de bière pression. Nous nous en sortons pas mal avec les canettes grâce à nos différents points de vente. Nous avons fait mieux avec moins. C’est rassurant pour l’année prochaine ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique