L'Oise Agricole 31 juillet 2021 a 12h00 | Par Alix Pénichou, Agra

L'urgence d'un «sujet extrêmement envahissant»

Une mission d'information parlementaire consacrée aux plantes exotiques envahissantes constate le manque de moyens et de résultats. Les députés veulent multiplier par dix les crédits dédiés.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le Buddléia de David originaire de Chine, aussi appelé Arbre aux papillons, est particulièrement abondante le long de la vallée de la Somme et de l'Oise.
Le Buddléia de David originaire de Chine, aussi appelé Arbre aux papillons, est particulièrement abondante le long de la vallée de la Somme et de l'Oise. - © Pixabay

Elles se reproduisent en nombre, ont une capacité de croissance et un pouvoir couvrant élevés, s'adaptent à toutes conditions climatiques, se régénèrent malgré les coupes, et peuvent même être allopathique, en empêchant la pousse de ses concurrentes par l'émission de substances chimiques. Ce ne sont pas des monstres, mais presque. Les plantes invasives, désormais désignées comme plantes exotiques envahissantes (PEE), sont un fléau national. Jusqu'à 10 % des 1 379   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique