La Vie Charentaise 17 septembre 2021 a 14h00 | Par Alexandre Veschini

L'IGP Saint-Sornin cultive son originalité

En marge de la zone d'appellation cognac, les vins de l'IGP de Saint-Sornin préparent aussi leurs vendanges.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Alexandre Veschini

Quelques villages à l'est d'Angoulême. 4 000 bouteilles de Sapiens et 8 000 de Petit Sapiens à peine pour la cuvée 2019 et un seul producteur. L'Indication Géographique Protégée (IGP) de Saint-Sornin est une curiosité à bien des égards. Deux vins rouges, Sapiens et Petit Sapiens, issus d'un mélange de gamay et de cabernet franc avec de faibles rendements par pied. « C'est vendangé à la main, trié, vinifié avec des macérations post-fermentaires longues. Puis c'est élevé le plus longtemps   [...]

 

� Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique