L'Eure Agricole Et Rurale 31 octobre 2018 à 15h00 | Par Laurence Geffroy

L’humain au centre de la carrière de Michel Binet

Michel Binet sera regretté dans l’Eure, à entendre les hommages des nombreuses personnes qu’il a côtoyées lors de sa longue carrière au sein de la chambre d’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L.G.

Michel Binet a commencé sa carrière de conseiller agricole au sein des GDA Andelle Lyons Gisors en 1979. « A l’époque, il y avait 27 cotisants, se rappelle Jean-Pierre Delaporte, actuel président de la chambre d’agriculture. Tout était à faire. On est très vite passés à 50,70, puis une centaine et en 90, on refusait du monde ». En 1985, Michel Binet s’est occupé du dossier installation avec JA conseil et a commencé à s’intéresser aux exploitations fragiles d’un point de vue économique, avant la création de l’Atex qu’il a ensuite dirigé.

« Il identifiait les marges de progrès. Tout en continuant à travailler pour la chambre d’agriculture, il a passé son diplôme d’ingénieur en alternance entre 1991 et 1993. Et en 1995, il devient le chef du service conseil GDA. » Jean-Pierre Delaporte a souligné son implication importante au sein des GDA, de l’Atex et pour la fin de sa carrière, dans la création des antennes en tant que responsable de celle des Andelys. Mireille Lamy-Cadiou, pré- sidente de l’Atex, a ensuite pris la parole insistant sur les nombreuses qualités du jeune retraité : disponibilité, sens de l’écoute, humanité. « Vous avez su fédérer une équipe et des élus autour d’une noble cause », a-t-elle rappelé. Le qualifiant d’extra-terrestre, elle apprécie « sa capacité à avoir laissé la porte ouverte pour son remplaçant ».

Michel Dupuy, ancien président de GDA, a également souligné ses compétences qui allaient « bien au-delà du conseil basique, avec de la convivialité permettant de créer des liens qui demeurent ». En tant qu’élue référente aux Andelys, Anne-Laure Marteau a dit quelques mots, « nous avons eu ensemble une courte mais belle expérience, merci pour les agriculteurs ». Le fils de Michel Binet a décrit son père comme perfectionniste, « humble dans son travail », combinant vie professionnelle bien remplie et vie familiale.

« L’humain est au centre de tes analyses, c’est pourquoi tu es apprécié. Nous sommes fiers de toi et des valeurs de travail que tu nous as transmises », rappelant que ces mêmes valeurs lui avaient été transmises par son père agriculteur en Eure- et-Loir. « Il serait fier de toi ». Michel Binet a expliqué que s’il avait passé 40 ans dans la même structure, il avait exercé plusieurs métiers « qui m’ont permis de m’épanouir ». Il a rappelé que le métier d’agri- culteur nécessite de multiples compétences. « J’ai toujours cherché à apporter les meil- leures réponses en privilégiant le dialogue et l’écoute (...) Au sein de l’Atex, j’ai vécu les moments les plus forts de ma carrière sur le plan humain. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui