L'Eure Agricole Et Rurale 08 octobre 2014 à 08h00 | Par HP

L’Europe sauve les priorités de Stéphane Le Foll

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a réussi à maintenir plusieurs priorités pour le budget de son ministère, en dépit d’une baisse sensible de ses crédits, de 4,1 %, soit 200 millions d’euros en moins.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © jc gutner

Montrer que des priorités existent et s’affirment vigoureusement dans la politique agricole française, en dépit des aléas budgétaires. Voilà la préoccupation de tout ministre de l’Agriculture en France depuis des générations de gouvernement.
Stéphane Le Foll n’a pas échappé à la règle, ce 1er octobre en présentant son budget 2015 devant la presse, en baisse de 4,1 % par rapport à 2014. Les crédits de la politique agricole commune lui ont facilité la tâche, de même que tout le dispositif d’allègement des charges prévu par le pacte de responsabilité annoncé début 2014 par François Hollande.
La compétitivité des exploitations ? La principale amélioration viendra de l’application du CICE (Crédit d’impôt compétitivité emploi) et de la déduction de charges sociales qu’il prévoit. En tout, un allègement de 729 millions d’euros selon les calculs du gouver-nement, qui s’applique aux exploitations agricoles comme aux entreprises agroalimentaires. Ces mêmes allègements correspondaient à 662 millions d’€.Cependant, ce sont surtout les fonds européens qui permettent de mettre en avant les grandes priorités du ministre de l’Agriculture.


(...)

 


La suite de cet article dans l'Eure Agricole et Rurale du 09/10/14, page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui