L'Eure Agricole Et Rurale 25 mars 2022 a 08h00 | Par Thierry Guillemot

L’ASAVPA a 60 ans et toujours du mordant.

L’ASAVPA (Association de Salariés de l’Agriculture pour la Vulgarisation du Progrès Agricole) va fêter cette année ses 60 printemps. Vendredi dernier à Le Neubourg, elle a tenu son assemblée générale. « Nous avions commencé seuls cette mission. Aujourd’hui, nous travaillons en symbiose avec d’autres structures », se félicite-t-elle.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Patrick Poulet et Quentin Avenel, son vice-président.
Le renouvellement des générations est aussi une préoccupation de l’association.
Patrick Poulet et Quentin Avenel, son vice-président. Le renouvellement des générations est aussi une préoccupation de l’association. - © TG

« Le métier de salarié agricole est-il aussi bien connu et reconnu qu’il y a 60 ans ? Nous pourrions en discuter longuement. Toutefois, notre association continue encore aujourd’hui à valoriser nos métiers de salariés de la production agricole ». C’est par ces mots que Patrick Poulet, président de l’ASAVPA 27, a entamé son rapport d’orientation lors de l’assemblée générale de l’association qui s’est tenue le 11 mars dernier à Le Neubourg.  Dans un monde bousculé par une situation géopolitique tendue, dans un monde où l’on craint de futures émeutes de la faim, dans un monde où l’envolée du prix de l’énergie semble inexorable, l’acte de production, et plus particulièrement agricole, reprend tout son sens. L’agriculture, c’est la production de denrées alimentaires, mais aussi d’énergies. L’ASAVPA a d’ailleurs poursuivi ses travaux par un débat sur les énergies renouvelables. Preuve, s’il en était besoin, que les salariés revendiquent et assument leur place de premiers de cordée dans les grands enjeux de demain. Durant la crise sanitaire, le syndicalisme agricole a mis en exergue la continuité de la Ferme France. Continuité assurée par les exploitants, mais aussi par les employés du champ à l’assiette.

 

PROMOUVOIR L’EMPLOI

L’agriculture a donc besoin de bras de plus en plus qualifiés. Raison supplémentaire pour l’ASAVPA de mettre les bouchées doubles sur la promotion des métiers. « Afin d’informer tout public et d’attirer le plus grand nombre vers les formations, les métiers et les emplois de l’agriculture, nous sommes présents sur les foires, festivals, forums et salons. Les forums des métiers ou salons de l’orientation nous permettent davantage de toucher un public d’étudiants et de demandeurs d’emploi. Les foires et festivals, quant à eux, nous permettent de rencontrer le grand public pour promouvoir l’emploi en agriculture ainsi que de trouver de nouveaux adhérents », précise Constance Guéné, animatrice de l’association. La crise sanitaire a perturbé le calendrier. Néanmoins, en 2021, l’ASAVPA a participé à 6 évènements. Elle œuvre également auprès des demandeurs d’emploi et leurs prescripteurs « afin d’intervenir auprès des publics en réinsertion professionnelle et répondre aux besoins de la profession ». Dans cette approche, sa feuille de route est clairement établie : « donner une image positive et résolument moderne de l’agriculture et ses métiers pour vaincre les idées reçues, faire de l’agriculture un véritable choix d’orientation professionnelle, montrer que l’agriculture est un vecteur d’insertion durable dans l’emploi, promouvoir les filières et les métiers spécialisés, montrer la technicité des métiers et les besoins en compétences, démonter la plus-value de l’emploi salarié auprès des agriculteurs ». Toute une ambition au service de la Ferme départementale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique