L'Eure Agricole Et Rurale 10 janvier 2020 à 08h00 | Par Préfecture de l'Eure

L’agribashing pris au sérieux par le préfet.

Les services de l’Etat dans l’Eure sont mobilisés pour la sécurité des agriculteurs via un observatoire de l’agribashing.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Pierre-Yves Lenormand, Gilles Lievens et Fabrice Moulard.
De gauche à droite : Pierre-Yves Lenormand, Gilles Lievens et Fabrice Moulard. - © DR:

La stigmatisation des activités agricoles, d’élevage et de vente de produits issus de ce secteur, communément appelée« agribashing », conduit à une multiplication des actes d’incivilité voire de violence envers les professionnels en lien avec l’agriculture. En réponse à cet enjeu, le gouvernement a souhaité une mobilisation de l’ensemble des acteurs sur les territoires.

A ce titre, Thierry Coudert, préfet de l’Eure, a réuni pour la première fois, un observatoire de l’ « agribashing » dans le département, lundi 16 décembre en préfecture, composé de Dominique Puechmaille, procureur de la République, des présidents de la chambre d’agriculture, de la FNSEA de l’Eure, et des Jeunes Agriculteurs, des forces de police et de gendarmerie, de la direction départementale des territoires et de la mer. Au cours de cette session, il a été décidé une stratégie collective à plusieurs volets d’actions : prévenir et lutter contre les atteintes à la sécurité des exploitations agricoles ; apporter une réponse commune contre les actions pouvant porter atteinte à l’image de l’agriculture locale ; renforcer les liens entre les représentants du monde agricole et les forces de l’ordre. « La création de cet observatoire est une bonne chose.

Nous mettrons en place dans les jours qui viennent divers moyens pour permettre aux agriculteurs victimes d’agribashing de se signaler », précise Fabrice Moulard, président de la FNSEA de l’Eure.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui