L'Eure Agricole Et Rurale 19 novembre 2019 à 11h00 | Par SERVICE-PUBLIC.FR

Jeunes de 16 ans, pensez au recensement

Les jeunes Français âgés de 16 ans doivent se faire recenser. Cette formalité permet à l’administration de convoquer un jeune pour qu’il effectue la journée défense et citoyenneté JDC) et de l’inscrire d’office sur les listes électorales à ses 18 ans. L’attestation délivrée à l’issue de la JDC permet de s’inscrire aux examens et concours de l’Etat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un Français de naissance doit se faire recenser entre le jour de ses 16 ans et le dernier jour du 3e mois qui suit celui de l’anniversaire. Si les délais ont été dépassés, il est toujours possible de régulariser sa situation jusqu’à l’âge de 25 ans en procédant de la même manière que pour un recensement classique. (Un jeune devenu français entre 16 et 25 ans doit se faire recenser dans le mois suivant l’acquisition de la nationalité française).


COMMENT ?

Pour être recensé le jeune doit se rendre auprès de la mairie de son domicile, ou auprès de la mairie de la commune où est situé l’organisme auprès duquel il a fait élection de domicile avec les documents suivants : carte nationale d’identité ou passeport valide et le Livret de famille. S’il est mineur, il peut se faire représenter par l’un de ses parents. La remise de l’attestation est souvent accompagnée d’une brochure d’information sur le service national. Il n’est pas délivré de duplicata. Le recensement peut aussi se faire sur www.service.public.fr en se créant un compte en incluant en pdf les pièces justificatives. L’attestation de recensement se trouve dans le porte-document du compte personnel. Il est possible de l’imprimer autant de fois que nécessaire ; soit la mairie l’envoie par courrier dans les 10 jours.

 

JOURNÉE DÉFENSE ET CITOYENNETÉ

La journée défense et citoyenneté (JDC) est une journée d’information concernant les droits et les devoirs en tant que citoyens ainsi que sur le fonctionnement des institutions. Cette journée doit être accomplie après un recensement militaire (ou «recensement citoyen») entre le 16e et 25e anniversaire. La participation à la JDC est obligatoire, sauf si le jeune est titulaire de la carte d’invalidité à 80 % minimum ou s’il est atteint d’un handicap ou d’une maladie invalidante (sous réserve de justifier d’un certificat médical). Le jeune titulaire d’une carte d’invalidité à 80 % minimum peut demander à être exempté de la JDC en fournissant dès le recensement une photocopie de sa carte.


CONVOCATION

Les convocations indiquant la date de participation à la JDC arrivent entre la date du ecensement et celle du 18e anniversaire environ 45 jours avant la date de session (ou dans les 3 mois qui suivent le recensement, si le jeune est devenu français entre 18 et 25 ans).

La participation étant obligatoire, en cas des difficultés sur la date ou sur le lieu proposé, il convient d’adresser au centre du service national (CSN) une demande pour d’autres dates ou d’autres lieux. La demande doit parvenir au plus tard 15 jours après la réception de l’ordre de convocation.

À l’issue de la JDC, le jeune reçoit une attestation lui permettant notamment de s’inscrire aux examens et concours de l’État (permis de conduire, baccalauréat, ...). L’attestation des services accomplis (ou état signalétique des services) est parfois réclamée par la caisse de retraite ou de sécurité sociale au jeune Français ayant effectué le service national ou militaire. Si pour un motif reconnu valable, le jeune ne peut pas accomplir sa journée défense et citoyenneté avant d’avoir 18 ans et que la convocation interviendra à une date ultérieure, il est possible de demander une attestation provisoire au CSN organisateur. La demande peut être faite par courrier, accompagnée d’une photocopie de la carte d’identité ou par mail. •

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui