L'Oise Agricole 13 décembre 2020 a 11h00 | Par Patricia Olivieri

«Je ne demande pas aux éleveurs de croire mais d’observer !»

Ancien éleveur, René Becker est un spécialiste de la biodynamie et intervient aussi sur l’influence de la lune en élevage. «Un calendrier ne se substitue en rien aux bonnes pratiques agronomiques, à l’observation attentive des animaux. C’est un plus», explique-t-il, une approche complémentaire basée sur l’observation.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les calendriers lunaires donnent des tendances «mais chaque organisme réagit de manière différente», souligne René Becker.
Les calendriers lunaires donnent des tendances «mais chaque organisme réagit de manière différente», souligne René Becker. - © Agence de presse

Sur quelles bases scientifiques peut-on expliquer l’influence de la lune en élevage ?

René Becker : Il existe malheureusement encore peu de recherches académiques sur ce sujet, mais ce n’est pas parce que l’Inrae n’a pas fait de travaux là-dessus, que ça n’existe pas ! Je citerai les travaux d’Ernst Zürcher, un chercheur forestier suisse qui a publié des recherches sur l’incidence des cycles lunaires sur la qualité du bois, le séchage et   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique