L'Eure Agricole Et Rurale 22 janvier 2014 à 08h00 | Par F. Carbonell

INNOVATIONS - Journée Défisol R&D : les dernières innovations au programme

La 3e édition de la journée Défisol R&D aura lieu le 6 février prochain à Guichainville. Rendez-vous incontournable !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FC

« Le principe de cette journée annuelle ne change pas : nous avons la volonté de partager nos résultats avec le plus grand nom- bre d’agriculteurs » explique Benoît Dreux, le directeur de Défisol R&D. « C’est surtout l’occasion de satisfaire la curiosité de tous les agriculteurs passionnés par l’agriculture de précision »
Surtout qu’en ce domaine, les choses évoluent vite, très vite. Après une première édition consacrée à l’électronique embarquée (avec Isobus), la seconde édition était dédiée plus particu- lièrement aux utilisateurs. « Avec cette troisième édition, nous allons porté l’accent sur les dernières innovations à la suite d’Agritechnica. Nous en ferons le tour avec une approche plus précise sur ce qui est du domaine de l’innova- tion et celui du gadget...» explique encore Benoît Dreux. Faire le tri, en quelque sorte, du bon grain de l’ivraie... « C’est pour cela d’ailleurs que nous aurons la chance de compter parmi nous les meilleurs spécialistes nationaux du machinisme agricole. Cette présence des constructeurs nationaux confirme, je le crois, que nous sommes devenus une référence en termes d’innovations...»

Drônes et capteurs

Dans la seconde partie de cet après-midi du 6 février, il sera question de capteurs et de drônes. « Nous allons présenter notre propre expérience puisque, depuis deux ans, nous y avons travaillé avec un prestataire extérieur. » Une première expérience riche d’enseignements. « Celle-ci va se poursuivre. Mais, cette fois, avec notre propre matériel puisque nous venons d’acquérir un drône grâce au soutien du conseil Général de l’Eure. Et, dans la foulée, nous avons surtout obtenu l’en- semble des autorisations néces- saires pour le faire voler, ce qui fut un vrai parcours du combattant. D’ailleurs, Maxime (Bécu) a dû passer un examen de télépilotage pour avoir le droit de l’utiliser...( ) »

Tous ces sujets vont naturelle- ment être abordés ce jeudi 6 février à partir de 13h45 à la maison des agriculteurs de Guichainville.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui