L'Eure Agricole Et Rurale 02 septembre 2020 à 07h00 | Par Emilie VALLET

Innov'action : une porte ouverte dédiée aux mélanges fourragers annuels.

L'événement Innov'action, des chambres d'agriculture de Normandie et leurs partenaires, se poursuit cette rentrée. Une nouvelle porte ouverte se tiendra le 4 septembre sur une plateforme de fourrages d'été, dans la Manche.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sorgho fourrager.
Sorgho fourrager. - © CHAMBRES D’AGRICULTURE DE NORMANDIE

Les chambres d'agriculture de Normandie proposent de visiter leur nouvelle plateforme d'expérimentations. La rencontre aura lieu le vendredi 4s eptembre, de 10 h à 13 h, à Lessay dans la Manche (50).

 

VISITE DE PLATEFORME DE MÉLANGES FOURRAGERS DONT LE SORGHO

Cette porte ouverte a pour but de valoriser la recherche de nouvelles cultures et associations d'espèces fourragères annuelles. Les essais sont axés sur les solutions fourragères, en réponse aux changements climatiques dans des zones normandes à caractère séchant (sol superficiel et/ou pluviométrie limitée). Plus de vingt modalités sont en test sur la parcelle de l'agriculteur Jacky Vengons. On retrouvera le sorgho fourrager et quelques variétés, implanté derrière un méteil récolté précocement, du maïs ensilage avec différentes densités de semis et un semis tardif, du sorgho multicoupes, ainsi que des mélanges à base de lentilles, pois fourrager, teffgrass, féverole, millet, tournesol, sarrasin, trèfles etvesces.

 

MOMENT D'ÉCHANGES

Cette visite sera animée par l'équipe des conseillers fourrages des chambres d'agriculture de Normandie et permettra l'échange avec les éleveurs sur les avantages et clés de réussite de ces fourrages ou mélanges « innovants », en vue de s'adapter aux changements climatiques.

Deux portes ouvertes sont proposéesle même jour sur deux plateformes comportant les mêmes modalités et mélanges, le vendredi 4 septembre, de 10 h à 13 h, sur les parcelles des agriculteurs.

 

DE NOUVELLES PLATEFORMES À VISITER PLUS TARD

Dans la même veine, deux autres plateformes pourraient être visitées l'année prochaine ; une parcelle dans l'Orne à Belforêt-en-Perche et une troisième plateforme conduite à l'identique et semée dans l'Eure, vers Evreux. Malheureusement, cette dernièrene ne pourra pas être visitée de suite, en raison d'une attaque de corvidés, ainsi que du manque de pluie n'ayant pas permis les levées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui