L'Eure Agricole Et Rurale 07 août 2013 à 15h21 | Par chambre d’Agriculture de Normandie

Herbe - Une prairie résistante et productive

Le semis des prairies ne doit pas se faire après la mi-septembre. Voici quelques conseils pour une implantation réussie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © (Costie Pruilh)

Après la récolte des céréales, il est recommandé de semer les prairies dès les premières pluies conséquentes après la moisson pour gagner en production au printemps. Et ce, au plus tard  à la mi-septembre pour que la prairie soit à un stade suffisamment avancé pour résister au gel (5 feuilles pour les graminées, 3 feuilles trifoliées pour les légumineuses).


Un lit de semence fin et homogène
Les semences des plantes fourragères étant de très petites tailles, les plus grosses mottes de terre ne doivent pas dépasser 3 cm de diamètre pour assurer le contact sol/graine suffisant pour une levée homogène. 
- Le labour est conseillé en sol mal nivelé, compact, à tendance humide. Il facilite l’obtention d’une structure fine en surface et la pénétration des racines en profondeur. Effectué tout de suite après la moisson, il bénéficie de la fraicheur résiduelle du sol. 
- Le travail superficiel est plus adapté en sols argileux ou peu profonds. Il pourra aussi être pratiqué dans des sols bien structurés, avec des techniques préventives (rotations longues, intercultures structurantes, faux semis…).


Le travail superficiel sera également préféré pour la mise place d’un ray grass italien en dérobée, pour limiter les coûts d’implantation et améliorer la portance au printemps. - Le semis direct avec un semoir spécialisé est possible sans travail du sol après céréales, dans de bonnes conditions. Sur un sol trop sec ou lorsque le sol n’est pas nivelé, il est préférable de pratiquer un léger déchaumage.


(...)

Retrouvez la suite de cet article dans l'Eure Agricole du 08/08/13, page 17

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui