L'Eure Agricole Et Rurale 30 octobre 2019 à 08h00 | Par Cyril Cabrol

Front uni des OPA en préfecture.

Le préfet de l'Eure a reçu une délégation d'OPA mardi 22 octobre à 17 heures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Cyril Cabrol

Pour porter au plus haut de l'Etat les revendications des agriculteurs, une délégation d'organisations professionnelles agricoles menées par la FNSEA 27 et les JA 27, a rencontré le préfet qui était assisté de la DDTM.

Se succédant de sujet en sujet, les responsables d'OPA du département (FNSEA, JA, Chambre, Coopératives Natup et Sevepi, MSA, GDS, AS 27 AGC, syndicat betteravier...) ont montré un front uni et affirmé la solidarité des organisations professionnelles autour de la défense des intérêts des agriculteurs.

Les thèmes agribashing, ZNT, sur-transpositions, accords de libre-échange ainsi que la situation économique et sociale des agriculteurs du département ont été évoqués.

Il a été rappelé au Préfet que l'agribashing n'est pas qu'un terme abstrait utilisé par les médias mais qu'il recouvre de nombreux exemples d'agricultrices et d'agricultures souffrant d'un dénigrement croissant, injuste et parfois accompagné de violence. Le caractère inadmissible de cette situation a été vigoureusement souligné par la délégation.

Concernant les ZNT, la délégation a mis en avant les efforts de la profession en matière de traitements phytosanitaires ainsi que la charte départementale en cours d'élaboration et qui vise à rappeler les bonnes pratiques en la matière.

Le sujet des sur-transpositions n'est pas récent et il a suffi de rappeler la circulaire de juillet 2017 du Premier ministre relative à la maîtrise des textes réglementaires et leur impact pour souligner que la sur-transposition n'est pas une simple volonté des agriculteurs mais un texte avec force de loi.

Son application réelle a donc été réclamée.

Les risques liés aux accords CETA (économiques, sanitaires...) ont une nouvelle fois été rappelés.

Enfin, un bilan économique et social de l'agriculture de notre département a été dressé montrant la situation délicate de nombreux agriculteurs après des moissons difficiles depuis 2016.

Les OPA en sortie de réunion ont souligné l'écoute très attentive du préfet qui s'est montré sensible aux problématiques de l'agriculture Euroise. L'entrevue s'est terminée par une photo commune sur les marches de la préfecture devant une des bâches qui avait été installée pour l'occasion sur les murs de la préfecture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui