L'Eure Agricole Et Rurale 17 juillet 2019 à 09h00 | Par L'Eure Agricole

Fourrages : ne pas attendre la fin des moissons...

Depuis maintenant plusieurs jours, le beau temps et le soleil ont pris leur quartier d'été.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Si cela annonce de bonnes conditions pour la fenaison et les moissons, les éleveurs doivent aussi être vigilants quant à la constitution de leurs stocks fourragers.« Il faut dès maintenant anticiper ses besoins de fourrages et la constitution de ses stocks» rappellent les présidents des sections d'élevage de la FNSEA de l'Eure. Il faut pour cela dès maintenant, alors que les moissons débutent sur le département, prendre contact entre voisins pour réserver de la paille. Les éleveurs ne doivent pas hésiter à se rapprocher de leurs voisins céréaliers qui pourraient avoir des disponibilités en paille. En parallèle, la FNSEA de l'Eure a déposé une demande auprès de la DDTM de l'Eure de dérogation pour le fauchage et la récolte des jachères. Cette demande sera relayée au niveau national. Ce qui appuiera les démarches réalisées par la FNSEA auprès de la commission européenne et du ministère de l'Agriculture français. Malgré le caractère urgent de la situation, la décision finale, qui relève à la fois des niveaux national et européen, n'est pas encore prise.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui