L'Eure Agricole Et Rurale 16 juin 2022 a 08h00 | Par Thierry Guillemot

FNSEA 27 : plaidoyer pour une agriculture forte, fière et engagée.

L'assemblée générale de la FNSEA 27 s'est déroulée, jeudi dernier, à Le Neubourg. Amaury Levesque, son secrétaire général, a défendu « une agriculture forte, fière et engagée. Après une année 2021 éprouvante, 2022 sera une année de communication offensive ».

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © TG

« Qui se bat pour préserver les avantages fiscaux sur les carburants ? Qui se bat pour éviter des ZNT à 250 mètres ? Qui se bat contre la grande distribution pour faire respecter Egalim ? Qui se bat contre le loup et autres prédateurs ? Qui se bat pour que le dispositif TODE (dispositif transitoire d'exonération de cotisations patronales pour les travailleurs occasionnels) soit pérennisé et plus simplement reconduit ??? C'est la FNSEA 27, fière d'appartenir à un réseau national », a asséné Amaury Levesque, secrétaire général de la structure syndicale. Dans son rapport annuel et aidé de Laurent Duclos (lait), Christophe Guicheux (ovin), Stéphane Prévost (grandes cultures) et Damien Baes (main-d'oeuvre), il a remis l'église au coeur du village syndical pour dynamiser la défense professionnelle en ces temps perturbés.

Une année élective, politiquement avec la présidentielle puis les législatives, mais aussi au niveau des représentants cantonaux de la FNSEA 27. « Il faudra travailler à des évolutions », avait précisé au préalable Guy Jacob. 2022 sera donc une année de communication offensive dans les médias et sur le terrain. Avec le conflit en Ukraine, « nous sommes confortés dans notre ambition de mener les combats de demain », juge Amaury Levesque. Et pour relever tous les défis à venir, la FNSEA 27 appelle le plus grand nombre à prendre sa part de responsabilité et d'engagement. « On ne préservera pas la souveraineté alimentaire dans un schéma de décroissance », souligne Fabrice Moulard, président de la FNSEA 27. Et de revendiquer à titre d'illustration une ZNT à zéro mètre dans certaines circonstances sans oublier le crève-coeur des 4 % de jachère dans les bonnes terres.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique