L'Eure Agricole Et Rurale 11 novembre 2019 à 11h00 | Par Catherine Hennebert

Esitpa, une école centenaire

Itpa, Esitpa, UniLaSalle… L’école d’ingénieur agricole normande va fêter ses 100 ans le 9 novembre prochain sur le campus UniLaSalle de Rouen

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CATHERINE.HENNEBERT

Après la grande guerre, beaucoup de terres sont à l’abandon. La société auxiliaire agricole est créée pour permettre d’introduire les premiers tracteurs américains en France. En 1919, pour répondre aux souhaits des jeunes agriculteurs d’acquérir une véritable formation, la société crée l’institut technique de pratiques agricoles (Itpa), rue Cambon à Paris. Jules Edouard Lucas en est le fondateur avec les professeurs Tony Ballu, André Maublanc, André Max Leroy et Jean Guérillot. En 1921, l’Itpa s’installe dans le 5ème arrondissement, rue de Latran.

C’est en 1958, sous l’impulsion du directeur Jules Edouard Lucas et de Monsieur Adeline, président de l’association des anciens élèves, que l’assemblée permanente des présidents des chambres d’agriculture entre dans le conseil d’administration.

L’Itpa va alors connaître un essor et de profondes modifications de son enseignement. Dès la rentrée 1960-1961, le recrutement se fait sur une section technique et une section supérieure. En 1961-1962, il est créé un cours agricole supérieur par correspondance.

En mai 1964, l’Itpa est reconnu établissement d’enseignement supérieur agricole, et est autorisé à délivrer le diplôme d’ingénieur en agriculture.

 

 

ESITPA : 1976- 2016… FORMER DES CHEFS D’ENTREPRISE AGRICOLE AU VAL-DE-REUIL

Avec l’arrivée de Georges Bastien à la direction en 1968, l’école va prendre un nouveau virage : L’Itpa devient l’Esitpa.

Les effectifs passent de 44 à 88 étudiants par promotion. Pour poursuivre son développement, l’école l’Esitpa s’installe à Val-de-Reuil en 1976. « J’ai souhaité que les étudiants se construisent en comparant à leur juste valeur ce qui relevait de la responsabilité des enseignants et de la leur », Georges Bastien, directeur de 1972 à 1996.

En 1980, L’Esitpa devient un établissement d’utilité agricole directement rattaché à l’APCA.

Le passage en 1995 du cursus à 5 ans oblige l’école à s’adapter aux nouveaux effectifs. Un second site est installé à Rouen, qui accueille les 4e et 5e année.

Cette extension géographique permet de concrétiser la création de quatre laboratoires en 1998 :

- Lecor (économie rurale) et LGMA (génie des matériaux) à Val-de-Reuil.

- Lamsad (modélisation mathématiques) et biosol (écologie microbienne des sols) sur le site de Rouen.

En 2000, l’Esitpa met en place un nouveau projet d’établissement autour d’une ouverture à l’international renforcée et d’une augmentation du nombre d’enseignants permanents et d’enseignants chercheurs. Le regroupement sur un seul site est nécessaire à la réalisation des objectifs.

En 2008, l’école s’installe au coeur du pôle universitaire de Normandie à Mont-Saint-Aignan. « Conscience, ouverture et création sont nos valeurs. La conscience exprime le sens de la responsabilité, la capacité de discernement… L’ouverture et la création pour comprendre le monde et proposer des solutions novatrices  », Paul Denieul, directeur de 1996 à 2006.

 

UNILASALLE : 2016… INTERNATIONALISATION ET RECHERCHE A ROUEN

En 2011, la première unité de recherche agroécologique, Agri'Terre, voit le jour, en vue d’améliorer les performances économiques et environnementales des agricultures.

L’institut polytechnique LaSalle Beauvais et l’Esitpa s’associent en mars 2016 pour donner naissance à UniLaSalle, Terre et Sciences. L’école devient un pôle d’enseignement supérieur de référence nationale et internationale dans les sciences de la terre et du vivant.

En 2018 c’est la fusion avec l’école de management de l’environnement de Rennes : « Les enjeux de l’agriculture française nous imposent de disposer de centres de recherche puissants, d’être attractif à l’international, tant vis-à-vis des entreprises que des étudiants », Sébastien Windsor, président d’UniLaSalle.

Samedi 9 novembre, la journée de retrouvailles et de partages célèbrera le passé mais sera également l’occasion de découvrir les projets de l’école.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui