L'Eure Agricole Et Rurale 27 janvier 2010 à 10h46 | Par L' Eure Agricole

Enseignement - Le Legta de Chambray se distingue au concours “champs et lycées”

Cette année, les étudiants pouvaient concourir sur une culture de blé, orge, maïs ou vigne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le jury a décerné une mention spéciale au Legta Edouard de Chambray  
pour son approche technique et pédagogique très aboutie sur blé.
Le jury a décerné une mention spéciale au Legta Edouard de Chambray pour son approche technique et pédagogique très aboutie sur blé. - © DR

 

Pour la première fois, c’est une équipe de BTSA qui a travaillé sur la vigne qui remporte le premier prix du concours “les champs & lycées, vers une agriculture durable”. L’équipe du Legta de Libourne Montagne (33) en BTS viti-œnologie s’est en effet illustrée grâce à ses travaux sur la comparaison de deux itinéraires techniques : protection biologique et raisonnée. Le jury a par ailleurs décerné une mention spéciale au Legta Edouard de Chambray dans l’Eure pour son approche technique et pédagogique très aboutie sur blé.

 

Dix équipes félicitées

La remise des prix de la 7e édition du concours “les champs & lycées, vers une agriculture durable” a réuni le 20 janvier 2010 au ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, les représentants des dix équipes de l’enseignement agricole, lauréates du concours 2008-2009. Les projets sélectionnés concernaient la culture du blé, de l’orge et de la vigne.

L’équipe lauréate a été félicitée au nom de Bruno Lemaire, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche par son directeur de cabinet Pascal Viné. Les élèves ont reçu une dotation financière de 4 000 € pour financer un voyage d’étude. L’équipe du Legta Edouard de Chambray a reçu quant à elle, les félicitations de Marion Zalay, directrice générale de l’Enseignement et de la Recherche qui leur a remis un chèque d’une valeur de 1 000 €.

Vigne, blé, orge et maïs ....

Cette année, les étudiants pouvaient concourir sur une culture de blé, orge, maïs ou vigne. Encadrés par leurs enseignants et avec le soutien de professionnels, les élèves ont suivi une parcelle, de l’implantation jusqu’à la récolte. Pour cela, ils ont utilisé des outils d’aide à la décision. En fonction des débouchés qu’ils se sont fixés et en partant du cas con-cret de leur parcelle, ils ont abordé aussi bien la qualité, que des problématiques techniques, économiques ou environnementales. Par ailleurs, ils ont conduit des actions de communication pour sensibiliser les professionnels et le grand-public à l’agriculture durable.

La remise des prix a été l’occasion de rappeler l’importance de renforcer l’enseignement agricole dans une démarche active de développement durable. Celle-ci s’est exprimée dès 2002 au travers du concours “les champs & lycées, vers une agriculture durable”. Initié par Arvalis-Institut du végétal, Syngenta Agro, la direction générale de l’Enseignement et de la Recherche du ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche et le groupe Banque Populaire, en partenariat avec L’IFV (Institut français de la vigne et du vin), ce concours vise depuis 2002 à remplir cet objectif en mobilisant des classes de BTSA autour de la mise en œuvre de l’agriculture durable.

 

Une formule élargie pour 2010

Pour sa 8e édition, le concours “Champs & Lycées” se veut plus ouvert, plus simple et mieux adapté au cursus pédagogique des élèves. Pour cette nouvelle édition, tous les étudiants concernés par l’agriculture et l’environnement peuvent participer. Ils postulent selon leur niveau d’étude, parmi trois catégories :

-jusqu’au baccalauréat ;

- enseignement supérieur, cycles courts : BTSA, DUT…

- enseignement supérieur, cycles longs : licences professionnelles, formations d’ingénieurs…

Chaque équipe travaille sur un projet autour de filières végétales à partir du cas concret d’une exploitation ou d’un groupe d’exploitations, et ce à travers une des 3 thématiques proposées : environnement - filière - performances.

 

Information :www.champs-et-lycees.net

 

Retrouvez d'autres photos et le témoignages d'un étudiant et d'un enseignant du Legta de Chambray

dans notre édition papier de l'Eure Agricole du

28/01/10, page 3

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui