L'Eure Agricole Et Rurale 05 juin 2013 à 12h25 | Par L'Eure Agricole

Enquête - Les pigeons causent de nombreux dégâts

Actuellement, de nombreux agriculteurs connaissent des dégâts dans les cultures occasionnés par les pigeons.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
le tir du pigeon peut s’effectuer à poste fixe matérialisé jusqu’au au 31 juillet 2013 dans les cultures ensemencées.
le tir du pigeon peut s’effectuer à poste fixe matérialisé jusqu’au au 31 juillet 2013 dans les cultures ensemencées. - © Leitenbergeger

La FDSEA et la chambre d’Agriculture de l’Eure demandent ainsi l’allongement de la période de tir pour l’année 2013 dans le département. Pour motiver cette démarche, une enquête est lancée pour estimer ces dégâts.Une réponse massive à ce questionnaire est indispensable pour appuyer cette demande efficacement. Pour rappel : le tir du pigeon peut s’effectuer à poste fixe matérialisé jusqu’au au 31 juillet 2013 dans les cultures ensemencées : seuls l’agriculteur et deux autres tireurs peuvent être autorisés par exploitation agricole.

Il est nécessaire de faire une demande d’autorisation de destruction auprès de la Fédération des chasseurs de l’Eure (formulaire d’autorisation sur www.eure.pref.gouv.fr,  (“Politiques-publiques”, puis  “Environnement”, “Nature eau”, “Chasse” et enfin “Gestion de la faune sauvage”).

Les informations à communiquer : son identité et ses coordonnées, la date à laquelle les dégâts se sont produits, la commune et les cultures concernées, le nombre de pigeons observés, une évaluation des dégâts (volume, surface...), la valeur des dégâts en euros.A retourner à la FDSEA par mail : f.sellier@fdsea27.fr ou par fax 02 32 23 77 70 avant fin le 20 juin 2013.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui