L'Eure Agricole Et Rurale 16 décembre 2019 à 08h00 | Par YG

Des engagements et des calendriers pour FNSEA/JA.

Après plusieurs semaines de mobilisation, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA) avaient rendez-vous le 3 décembre avec le Premier ministre Édouard Philippe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

À cette occasion, les organisations syndicales ont obtenu « des engagements et des calendriers » sur plusieurs sujets, a indiqué Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, à l’issue de la réunion. Outre la réforme des retraites, l’ordre du jour portait sur les thèmes mis en avant par les syndicats lors de leurs mobilisations : les accords de libre-échange, le revenu agricole et l’application de la loi Egalim, ou encore le dénigrement des pratiques agricoles.

Sur les ZNT (zones de non-traitement), « Le dispositif réglementaire soumis à la concertation durant l’été sera finalisé et rendu public dans les prochaines semaines », a confirmé Matignon dans un communiqué.

D’après le président des JA, Samuel Vandaele, Édouard Philippe s’est aussi « engagé à voir avec Bercy » sur la question des sanctions pour les fraudes à l’étiquetage et aux relations commerciales. Lors d’une précédente réunion le 27 novembre, la secrétaire adjointe de l’Élysée et le ministre de l’Agriculture avaient déjà donné des gages aux syndicats sur ces deux points (ZNT et application de la loi Egalim).

Dernier sujet abordé: la question des sanctions contre les auteurs d’intrusions dans les exploitations. « Aujourd’hui, une personne qui pénètre dans une exploitation sans effraction ne peut pas être sanctionnée, déplore Samuel Vandaele. Le Premier ministre a dit que s’il y avait besoin d’aller plus loin au niveau législatif, il le ferait. » Edouard Philippe n’aurait toutefois pas cité le délit d’entrave, qui fait l’objet d’une proposition de loi émanant d’un parlementaire LR et adoptée par le Sénat en octobre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui