L'Eure Agricole Et Rurale 02 avril 2020 à 07h00 | Par Audrey Ottonelli

Des drives fermiers voient le jour.

Pendant la crise sanitaire, les agriculteurs s’adaptent : drive fermier, réagencement des magasins de producteurs, distributeurs… Il faut parfois trouver de nouveaux débouchés et vendre en direct est un moyen de s’en sortir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des drives fermiers voient le jour dans l’Eure. Ici chez Jérémie près d’Evreux.
Des drives fermiers voient le jour dans l’Eure. Ici chez Jérémie près d’Evreux. - © A.O

Lundi 23 mars, le gouvernement a annoncé l’interdiction des marchés ouverts. Pour faire face à ce nouveau coup dur, des producteurs du secteur d’Evreux se sont rassemblés et ont rapidement mis sur pieds un drive fermier. Il est né en à peine 48 heures à Grossoeuvre, à côté d’Evreux. Plusieurs producteurs locaux se sont rassemblés pour proposer leurs produits via des commandes sur Internet. « L’idée est de permettre aux clients de s’approvisionner en produits locaux, sur commande, avec un seul point de retrait sécurisé sans sortir de la voiture. Certains produits viennent de producteurs présents sur le marché d’Evreux. Donc, les habitués ne seront pas dépaysés », annonce Jérémie Brout, éleveur de porc à Grossoeuvre, connu sous la marque « les Cochonnailles de Jérémie ».

Des yaourts, de la crème, du beurre, des oeufs, du poisson, des lentilles, de l’huile, de la farine, du pain, des fruits, des légumes, de la viande, de la charcuterie… Les produits de première nécessité sont proposés. « Nous espérons étoffer la variété de produits dans les semaines à venir pour vraiment permettre d’y trouver de quoi faire toutes ses courses alimentaires », explique Jérémie.

 

UN FRANC SUCCÈS

Le drive a été opérationnel dès mardi soir. « Nous avons bouclé les commandes jeudi à 19 h car nous avions déjà 50 commandes »,se réjouit l’agriculteur. L’accès au drive s’effectue selon un circuit pour que les clients ne se croisent pas. « Nous déposons les courses dans le coffre et les clients repartent par un autre chemin ». Les retraits ont lieu le vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30, et le samedi matin de 9 h à 12 h. Toutes les mesures de sécurité sanitaire sont, ainsi, mises en place. « Avec la crise, certains de mes collègues producteurs, ou du marché d’Evreux, n’ont plus de débouchés. Commander leurs produits, c’est les aider à passer ce cap difficile, mais aussi les encourager à continuer à proposer leurs délicieux produits », conclut Jérémie Brout. Le drive fermier sera maintenu le temps du confinement, « après nous verrons… »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui