L'Eure Agricole Et Rurale 31 octobre 2018 à 15h00 | Par Charles Ruch

Des chrysanthèmes made in Normandie

La Normandie ne compte pas que des pommiers, du lin textile et des céréales. Près du Neubourg, une entreprise agricole dirigée par deux frères cultive des milliers de chrysanthèmes. Un plaisir pour les yeux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © C.B.

Rouge, blanc, mauve, jaune, il y en a de toutes les couleurs. A quelques jours de la Toussaint, la pépinière Hebert à Ecardenville-la-Campagne

est pleine de chrysanthèmes en fleurs. Dans quelques jours, ils seront en bonne place dans les meilleures jardineries puis fleuriront les cimetières de toute la Normandie.

La production des chrysanthèmes est l’une des spécialités de Matthieu et Alexandre Hebert, à la tête de l’entreprise familiale depuis 4 ans. Chaque année, quelques 60 000 chrysanthèmes sortent des serres de l’entreprise, sise le long de la N13. « Les premières boutures sont plantés fin juin, directement dans leur pot final et en plein champ » explique Matthieu Hébert. Outre les 10000 m2 de serres, la pépinière compte 1 ha de plantes cultivées à l’extérieur, en pleine terres.

D’autres mises en place ont lieu plus tard, en serre. L’essentiel des ventes se concentre maintenant. D’une année à l’autre, les tendances évoluent : « cette année, la tendance est aux associations de couleurs. Nous proposons 4 plants de couleurs différentes dans un seul pot ». Une originalité qui implique de planter 4 variétés de la même hauteur, qui fleu- rissent en même temps. Autre tendance :

une demande soutenue en pots plus petits car moins chers. « Nous avons toutes les tailles. Il faut suivre l’air du temps et essayer de satisfaire tous nos clients ». Un pragmatisme d’autant plus nécessaire que les ventes de cette fleur de cimetière ne progressent plus. « De plus en plus de personnes se font incinérer et la tradition de fleurir les tombes s’estompe » observe Matthieu Hebert, qui reste optimiste et volontaire.

L’essentiel de la production est commer- cialisé en gros. 5 % des plantes seulement sont vendus au détail. « Nos clients sont situés dans un rayon de 200 km autour des serres » détaille Alexandre Hebert. Les fleurs sont vendues dans des moyennes surfaces alimentaires et dans des jardineries. Les deux pépiniéristes ont d’autres cordes à leur arc : ils cultivent sur place des prime- vères, des géraniums, des cyclamens, des kalenchoés, des poinsettias, des plantes à massif, des jacinthes, des bégonias, etc. Une soixantaine d’espèces au total, qui leur permet de proposer des plantes toute l’année et d’employer 15 personnes. « Nos équipements nous permettent de maîtriser le cycle de production d’un grand nombre de plantes » explique Matthieu Hebert. « Nous recréons les conditions de croissance optimale pour chaque espèce ».

Pour cela, les 12 serres sont équipées de sondes météo reliées à un système informatique qui commande différents matériels : irrigation, fertilisation, chauf- fage, ventilation, lumière artificielle, stores occultants. Leur palette d’outils n’a rien à envier à ceux d’un producteur de grandes cultures. La culture en milieu fermé permet par contre de recourir à des lâchers d’auxiliaires et d’obtenir de très bons résultats. « Ces outils nous permettent d’amener une plante à en floraison à une date donnée ». Actuellement, des milliers de plants de poinsettia sont plongés dans le noir. Tout de rouge vêtus, ils seront commercialisés pour les fêtes de Noël. En toutes occasions, les plantes des pé- pinières Hébert sont offertes pour faire plaisir ou remercier.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui