L'Eure Agricole Et Rurale 01 août 2019 à 16h00 | Par L.G

Des champs en feu pendant la canicule.

1 500 hectares ont brûlé le 25 juillet dernier lorsque le thermomètre a dépassé les 40°C dans le département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
1500 hectares de cultures et végétation sont partis en fumée le 25 juillet dernier.
1500 hectares de cultures et végétation sont partis en fumée le 25 juillet dernier. - © ©SDIS27

wLa semaine dernière, la canicule a occasionné 24 feux de récolte qui ont dû être maîtrisés par les sapeur-pompiers de l’Eure, renforcés par des collègues des départements voisins, soit au total 524 soldats du feu à pied d’oeuvre. Des personnes ont du être évacuées, mais aucune victime n’est à déplorer. 23 sapeurs-pompiers et un gendarme ont été légèrement blessés. Dans un communiqué du 26 juillet, le préfet de l’Eure a « salué l’engagement de ces hommes et de ces femmes qui continuent de lutter pour la sécurité de tous. » Au total, 1 500 hectares de cultures et de végétation sont partis en fumée, dans différents secteurs, sur la seule journée du 25 juillet où la température a dépassé les 40°C. Le préfet via la DDTM a rappelé aux agriculteurs les précautions à prendre en leur envoyant des sms. « relèvement de la barre de coupe pour éviter le frottement avec les pierres pouvant générer des étincelles, mobiliser un tracteur avec un moyen de déchaumage/labour en vue de mettre en place en cas de besoin une bande de terre limitant la propagation du feu et si possible de prévoir une tonne à eau. » Les agriculteurs ont également été invités comme ils le font toujours par solidarité à venir en appui des forces d’intervention pour mettre en place les bandes de terre. Dans le département voisin del’Oise, le même jour, le préfet apris un arrêté pour interdire les chantiers de moisson jusqu’à nouvel ordre. Du jamais vu, selon les professionnels de ce département des Hauts de-France.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Clémence (27) | 07 août 2019 à 19:27:43

Sur certains incendies le feu a été circonscrits que par le travail des agriculteurs. Les forces d'interventions ne sont arrivées que dans un second temps. Merci à eux qui voyaient leur récolte partir sous les flammes. Et le second point est : les chantiers de moisson sont-ils vraiment les seules causes des départs d'incendies de cette semaine du 25 juillet ?

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui