L'Eure Agricole Et Rurale 30 juillet 2021 a 07h00 | Par PAUL CORDIER

Dans le Vexin, le préfet s'offre un tour de batteuse

Le préfet de l'Eure, Jérôme Filippini, est venu rendre visite aux acteurs agricoles du département. Au programme : un tour en moissonneuse-batteuse, une démonstration d'arrachage de lin, ainsi qu'une visite de l'Usine coopérative de déshydratation du Vexin

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jérôme Filippini, préfet de l'Eure, a paru satisfait de pouvoir découvrir le
déroulement d'un chantier de récolte et d'effectuer à l'occasion, un tour en moissonneuse-batteuse.
Jérôme Filippini, préfet de l'Eure, a paru satisfait de pouvoir découvrir le déroulement d'un chantier de récolte et d'effectuer à l'occasion, un tour en moissonneuse-batteuse. - © DR:

Jérôme Filippini, un préfet conscient du temps agricole, est venu assister à l'aboutissement d'une année de travail, vendredi 23 juillet, auprès d'agriculteurs du département de l'Eure. « En voyant tous les engins sortis, j'avais des scrupules. Je sais que c'est un moment intense pour la profession, a-t-il déclaré, je suis reconnaissant du temps qui m'est consacré. » L'événement a débuté par un accueil sur l'antenne des Andelys de la Chambre d'agriculture. Son président, Gilles Lievens, a, à cette occasion, salué « l'opération de surveillance des incendies et des feux de récolte, qui a permis de diviser par six le nombre de départs de feux entre 2019 et 2020 ». De nombreux sujets ont été soumis au préfet, comme la question de l'acceptabilité des projets d'élevage et de méthanisation.

 

UN TOUR DE BATTEUSE

Le préfet a ensuite rejoint Jean-Philippe Pétillon, qui moissonnait une parcelle de blé à Richeville. Sur le chemin, la vue des ray-grass a naturellement amené la conversation sur la problématique du désherbage. Gilles Lievens a notamment insisté sur l'importance de la fauche des bas-côtés avant dissémination des graines. Le préfet a ensuite accompagné Jean-Philippe Pétillon dans la moissonneuse-batteuse pour discuter avec lui du déroulement technique d'un chantier. Le préfet a apprécié cette démonstration et réaffirmé son intérêt pour l'activité agricole euroise.

 

TOUT SUR LE LIN

Le cortège a ensuite pris la direction d'Ecouis, pour rejoindre Amaury Lévesque en chantier d'arrachage du lin. Celui-ci a pu expliquer au représentant de l'Etat l'itinéraire technique de ce fleuron normand qu'est la culture du lin fibre. « 2020 est une année compliquée à cause des phénomènes météorologiques et notamment des pluies intenses qui ont fait verser le lin », a déploré le liniculteur. Le préfet a pu observer de près le fonctionnement de l'arracheuse, mais aussi de la retourneuse, qui était exceptionnellement en fonctionnement sur le même chantier ce jour-là.

 

EN AVAL

La journée s'est terminée par une visite de l'Usine coopérative de déshydratation du Vexin, située à Saussay-la-Campagne. Nicolas Durand, son président, a parlé au préfet de l'importance que revêt le plan protéines pour l'entreprise : « ce plan pourra permettre de dynamiser fortement la filière luzerne, qui est une plante répondant totalement aux attentes sociétales ». Concernant les interactions avec Saint-Louis Sucre, leur fournissant la pulpe de betterave, le président a pu démontrer l'importance de l'entretien du partenariat gagnant-gagnant entre les deux outils industriels.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique