L'Eure Agricole Et Rurale 04 décembre 2013 à 08h00 | Par L'Eure Agricole

Congrès - La Safer en médiateur du foncier

La Safer saisit l’opportunité de la loi d’avenir agricole pour faire en sorte de devenir l’arbitre incontournable du foncier.Explications.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Autour d’Emmanuel Hyest, président de la FNSafer...
Autour d’Emmanuel Hyest, président de la FNSafer... - © (FC)

"Pour la première fois depuis des décennies, un texte de loi se propose de renforcer les moyens d’action des Safer. C’est, de fait, une opportunité unique qui se présente au groupe, celle de montrer toute sa capacité à relever les défis d’un espace rural en mutation ».

Dans un contexte de forte activité législative et de marché foncier tendu, le président de la Fédération nationale des Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (FNSafer), Emmanuel Hyest, veut rappeler toute la pertinence et le poids de l’institution. À l’occasion du congrès national, les 28 et 29 novembre, à Evreux, c’est avec plein d’allant qu’il a ainsi présenté le groupe, comme le possible futur « médiateur » ou « arbitre » du foncier. « Nous en avons les moyens », et la loi d’avenir agricole peut en être le levier.

À condition, cependant, d’être très sérieusement complétée, au regard du livre blanc rédigé pendant plusieurs mois par l’ensemble des Safer et présenté le 28 novembre. Car, pour plus de transparence et une meilleure régulation du foncier - les deux priorités de l’organisme -, le recueil fait 19 propositions destinées à être traduites dans la loi d’avenir. Plusieurs amendements, précisant son rôle et ses missions, seront ainsi soumis aux parlementaires, pour examen, à partir de janvier. Le livre blanc sera remis à l’ensemble des acteurs de la gestion du foncier et à tous les décideurs publics (ministère et parlementaires).

 


(...)

Retrouvez la suite de cet article dans l'Eure Agricole et Rurale du 05/12/13, pages 06 et 07.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui