L'Eure Agricole Et Rurale 11 juin 2019 à 10h00 | Par L'Eure Agricole

Comice des Andelys: Le blé ne compte pas pour des prunes

Le comice des Andelys, qui se tiendra à Bouafles, les 22 et 23 juin prochain, permettra aux visiteurs de découvrir les 1000 facettes de l’agriculture locale d’hier, d'aujourd’hui et de demain. Un événement festif, convivial, familial.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © A.O

Qui n’a jamais eu envie de confectionner son propre pain de A à Z ? « Pour cette nouvelle édition, nous invitons les visiteurs à prendre part à différents ateliers. Les agriculteurs-exposants organiseront, ainsi, des animations participatives dans chaque filière. Les plus jeunes pourront écraser du blé avec un petit moulin ou un vélo qui entraînera une meule en pierre. La farine obtenue leur permettra de réaliser des petites boules de pain. Les participants auront la possibilité de les cuire sur place », nous annonçait Véronique Vandecandealere, bénévole en charge de la communication, dans une précédente édition. Aujourd’hui, nous vous proposons, donc, de découvrir le Moulin d’Auguste, la minoterie des Andelys. « Nous tiendrons un stand avec la coopérative Sevepi », dévoile Sébastien Dutacq, le propriétaire du Moulin. « Nos boulangers-conseils seront disponibles sur le stand pour répondre à toutes les interrogations et présenter nos produits ».

UNE HISTOIRE : UNE TRADITION MEUNIÈRE DEPUIS 1887

Le Moulin d’Auguste a été fondé en 1887, aux Andelys, par Auguste Lainé. L’entreprise a été reconstruite après la seconde Guerre mondiale. Elle devient Minoterie Lainé et est mise en service en 1955. Sébastien Dutacq, issu de l’Ecole nationale supérieure de meunerie et des industries, a racheté le site en 2003. « Nous avons souhaité, dès le début, s’approvisionner exclusivement en blés locaux (40 km autour du moulin). Nous nous sommes, alors, rapprochés de la coopérative Sevepi basée à Douains ». Aujourd’hui, le Moulin d’Auguste s’approvisionne à 99% en blés normands et distribue, grâce à sa propre flotte, ses produits aux artisans dans un rayon de 150 km autour des Andelys. « Nous produisons du blé conventionnel, du blé biologique et depuis un mois L’Andelyse, farine de tradition française issue de blés de notrerégion pour farine Label Rouge »,poursuit Sébastien Dutacq.

UN SITE EN ÉVOLUTION

Le site emploie 13 personnes dont trois à temps partagées,« des boulangers conseils. Ils accompagnent les artisans à la mise en oeuvre de nos farines »détaille le propriétaire. Le site subit, par ailleurs, des travaux de modernisation. « Nous allons continuer sur notre lancée enmontant une zone de stockage desacs ». Sébastien Dutacq auraune seconde casquette sur le comice des Andelys. « Je suis président de l’AREA, association régionale des entreprises agroalimentaires de Normandie. Je serai, ainsi, présent dans l’espace emplois-formations. Je présenterai les métiers de l’agro-alimentaire. Je pourrai répondre aux différentes questions et recueillir les curriculum vitae », conclut l’entrepreneur. •

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui