L'Eure Agricole Et Rurale 29 janvier 2015 à 08h00 | Par SB

Cinq semaines pour tester un métier

Pour faire face aux besoins des employeurs dans le domaine agricole, les centres de formations constituent un partenaire essentiel.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tester, pendant 5 semaines, un métier agricole, une excellente idée pour accompagner les demandeurs d'emploi dans une reconversion.
Tester, pendant 5 semaines, un métier agricole, une excellente idée pour accompagner les demandeurs d'emploi dans une reconversion. - © Jean Nanteuil

A Vire, par exemple, une formation en direction des demandeurs d’emploi pour tester un métier agricole en cinq semaines.

Pour la cinquième fois, le centre de formation agricole de Vire (14) met en place une formation dédiée aux demandeurs d’emploi du 11 mars au 8 avril. Cette formation intitulée Adema (Accès aux demandeurs d’emploi aux métiers agricoles) permet de se tester.

Pas besoin de connaître les métiers de l’agriculture, il faut juste faire preuve de motivation et d’un intérêt pour ce secteur d’activité. Les domaines de découverte sont variés : arboriculture, maraîchage, grandes cultures, polyculture, horticul- ture, viticulture, élevage de petits ou gros animaux, entretient des espaces ou conduite de machi- nes et engins...

Intégrer Adema, c’est “se donner une chance pour (re)travailler rapidement” souligne Michel Lullien, référent de la formation au CFA. A la fois le formateur et le maître de stage suivent le bénéficiaire de la formation de près. Au total, ce sont 149 h qui sont proposées pour acquérir de nouvelles compétences, et “travailler sur la poursuite de la formation” indique le formateur. Certains continuent dans le secteur agricole, “à hauteur de 50 %” constate Michel Lullien. Un pourcentage non négligeable pour la région qui recrute. Ils peuvent poursuivre vers une qualification proposée par Pôle emploi à savoir ouvrier polyvalent en agriculture avec une dominante production du 13 avril au 3 juillet. De quoi être prêt pour débuter al saison. Les demandeurs d’emploi indemnisés, continueront à percevoir leurs allocations chômage, sinon une allocation spécifique pourrait être accordée.

Une information collective est proposée le 20 février. Renseignements auprès du conseiller Pôle emploi.

 

Dossier



Lisez notre dossier spévial "enseignement agricole" dans l'Eure Agricole et Rurale du 29-01-15, pages 19 à 22.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui