15 mars 2022 a 08h00 | Par GDS 27

Biosécurité : le zonage de l’exploitation.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © GDS France

Le zonage est sans aucun doute l’une des parties les plus complexes de la biosécurité.

Trois grandes zones doivent en effet être différenciées sur le plan de l’exploitation :

la zone non professionnelle (ou zone publique) : elle est située à l’extérieur du site d’exploitation. On y trouve notamment le « parking » des véhicules des intervenants et visiteurs, ainsi que l’aire d’équarrissage ;

la zone professionnelle : c’est l’espace situé juste à l’extérieur de la zone d’élevage (voir ci-dessous). Son accès est limité aux personnes et véhicules autorisés (transport des animaux et intrants). C’est dans cette zone que sont stockés les aliments, les effluents, la litière ou encore le matériel agricole. Le cas échéant, les ateliers de transformation fermière doivent également y être placés ;

la zone d’élevage : c’est la zone où logent et circulent les animaux. Elle comprend : les bâtiments d’élevage, les parcs, l’infirmerie, la nurserie ou encore le local d’isolement des animaux récemment introduits.
L’accès à ce secteur doit être très restreint.

 

De manière très schématique, voici donc à quoi peut ressembler le zonage d’un élevage. La visée de ce zonage est d’éviter la transmission d’agents pathogènes d’une zone à l’autre ; on retrouve donc bien ici la notion de lutte contre l’introduction, la circulation et la diffusion des agents pathogènes.

En pratique, ces trois « espaces » doivent être clairement et physiquement identifiés : l’éleveur met en place une délimitation (chaine, corde…) et une signalétique (panneau, fléchage, affichage) adaptées, indiquant les zones accessibles ou non aux véhicules et personnes extérieurs.

Une fois le zonage effectué, les différents flux (animaux, intervenants, alimentation, litière, véhicules…) doivent aussi être répertoriés sur le plan de l’exploitation.

 

Votre GDS/GDMA est à votre disposition pour vous accompagner dans l’établissement de votre plan de biosécurité (conseil individuel ou formation collective).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique