L'Eure Agricole Et Rurale 02 octobre 2020 à 07h00 | Par Laurence Geffroy

Agriculteurs et gendarmes, un dialogue renforcé.

Chaque partie convient du besoin et de l'intérêt d'améliorer les échanges pour faire diminuer les incivilités.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le colonel Collard était invité par le conseil d’administration
de la FNSEA 27 pour des échanges sur les relations
entre le monde agricole et les brigades.
Le colonel Collard était invité par le conseil d’administration de la FNSEA 27 pour des échanges sur les relations entre le monde agricole et les brigades. - © CCD

Le conseil d'administration de la FNSEA 27 avait invité le 21 septembrele colonel Collard de la gendarmerie de l'Eure pour des échanges sur les relations entre le monde agricole et les brigades. Chaque partie a convenu du besoin et de l'intérêt d'améliorer le dialogue.

La Gendarmerie nationale reçoit dans le département 100 000 appels chaque année sur le 17. Depuis début 2020, 28 appels en lien avec le milieu agricole ont été recensés. « Ce n'est pas énorme en neuf mois, mais il y a eu la période de confinement ». Chaque brigade désigne un référent agricole et chaque compagnie est sensibilisée aux problématiques propres au milieu.

 

VOLS DE GPS À LA BAISSE

Comme exemple, la question des zones de non-traitement a été évoquée « Il va falloir anticiper et identifier ensemble les périodes de vulnérabilité», commente le colonel. Concernant les vols de GPS, « à part un épiphénomène il ya un mois, la tendance est à la baisse, explique le gendarme. Cependant, on note une augmentation des intrusions pour vol de carburant ». Le colonel compare cela à la délinquance routière. En effet, les excès de grande vitesse augmentent de plus de 30 %. « C'est un état d'esprit ». Le colonel Collard invite les agriculteurs à ne pas hésiter à signaler à la brigade lorsqu'ils utilisent du matériel spécifique, comme celui pour l'irrigation, afin que la gendarmerie puisse effectuer une surveillance plus accrue du secteur.

Dans la salle, plusieurs personnes ont évoqué le problème des incivilités lorsqu'ils sont en tracteur sur la route : queues de poisson, refus de priorité... qui semblent augmenter. Là aussi, c'est le comportement des gens -qui dans l'ensemble sont de moins en moins respectueux- qui est en cause. Le colonel Collard a insisté sur l'importance de partager les informations et incite les  agriculteurs à communiquerpar mail sur la messagerie dédiée : mondeagricole-ggd27@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui