L'Eure Agricole Et Rurale 03 janvier 2019 à 08h00 | Par J.P.

Agrial, des attentes fortes pour 2019

La FRSEA et les JA Normandie ont lancé une pétition en ligne afin d'interpeller les dirigeants d'Agrial sur l'insatisfaction des producteurs de lait au regard des prix annoncés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les représentants de
la FRSEA et des JA, à
Caen, lors de la remise de la
pétition qu'ils avaient lancée en
octobre.
Les représentants de la FRSEA et des JA, à Caen, lors de la remise de la pétition qu'ils avaient lancée en octobre. - © T.G.

Début octobre, la FRSEA et les JA Normandie ont lancé une pétition en ligne afin d'interpeller les dirigeants d'Agrial sur l'insatisfaction des producteurs de lait au regard des prix annoncés pour le quatrième trimestre de l'année 2018. Plus de 1700 signatures ont été recueillies, et l'heure est au bilan ! S'il est désormais acté qu'en 2018, Agrial est l'entreprise laitière normande ayant le moins bien rémunéré les producteurs de lait (312,04 EUR en moyenne soit 2,26 EUR de moins qu'en 2017), les représentants de la FRSEA et des JA attendent de pied ferme les annonces de prix pour le début d'année 2019. « Le groupe Agrial se doit de porter un message encourageant vis-à-vis des producteurs de lait, de donner des perspectives à ses coopérateurs et d'afficher sa volonté de revalorisation du prix du lait conventionnel. » A l'occasion des nombreuses réunions ayant eu lieu entre les deux syndicats et la coopérative, les représentants de la production laitière n'ont cessé de rappeler à Agrial qu'il est indispensable que le groupe tienne ses engagements et s'inscrive pleinement dansla concrétisation des états généraux de l'élimentation. Agrial doit être pro-actif visà-vis de la nouvelle législation et anticiper la publication de l'ordonnance visant la coopérationen travaillant dèsmaintenant sur une nouvelle formule de détermination du prix du lait. Ces objectifs et attentes n'ont pas manqué d'être à nouveau rappelés lors de la remise officielle de la pétition FRSEA / JA à Agrial, le lundi 17 décembre. Une certaine amertume se fait sentir chez les représentants de la production laitière après cette rencontre, le groupe coopératif n'ayant donné ni réponse ni engagements pour l'année à venir.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui