L'Eure Agricole Et Rurale 03 mars 2022 a 08h00 | Par SANDRINE BOSSIÈRE

58e SIA : fiers d'être Normands.

La Normandie s'étend sur près de 500 m2 au Salon international de l'agriculture à Paris jusqu'au 6 mars. L'occasion de rappeler le poids de l'agriculture dans cette région engagée dans des transitions, l'innovation et l'excellence.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
L'inauguration du stand Normandie a été l'occasion de rappeler que l'innovation constitue une voie de développement de l'agriculture
normande.
L'inauguration du stand Normandie a été l'occasion de rappeler que l'innovation constitue une voie de développement de l'agriculture normande. - © DB

« Un exploitant agricole, c'est d'abord une entreprise qui doit dégager de la valeur ajoutée et qui doit être en capacité de porter des innovations », voilà comment Hervé Morin, président de la Région Normandie, a débuté l'inauguration du pavillon régional au Salon de l'agriculture le 28 février dernier, en présence des cinq départements, de la Chambre d'agriculture de Normandie et des différents acteurs de la filière. « L'agriculture française doit demeurer un pilier fort de l'économie nationale et à ce titre elle doit être soutenue dans son innovation », poursuit-il.

 

Une agriculture de production

Un message que Sébastien Windsor, président de la Chambre régionale d'agriculture de Normandie partage. « L'agriculture normande est engagée dans les transitions. Et face aux changements climatiques ou encore les attentes sociétales, les solutions passeront par l'innovation », assure-t-il. Les producteurs ou encore les éleveurs normands présents à cette édition des retrouvailles, en sont les témoins. Ils produisent, ils excellent, ils commercialisent, ils innovent. « Plus que jamais, il est important de retrouver une agriculture de production. L'agriculture n'est pas là que pour entretenir les paysages. On doit continuer à produire. Mais produire ne veut pas dire détruire l'environnement », martèle Sébastien Windsor qui n'hésite pas à citer les domaines où la CRAN est acteur : les circuits courts, les marques (Saveur de Normandie, Bienvenue à la ferme...), l'environnement, le changement climatique, la méthanisation, le glyphosate, l'indépendance énergétique, la méthanisation...  Pour autant l'élu régional prévient : « on ne pourra pas investir dans l'environnement si on n'améliore pas le revenu des agriculteurs. »

 

Des jeans en chanvre

Au coeur de ce pavillon de la Normandie, l'innovation a donc toute sa place. Et c'est à travers le lin et le chanvre que des exemples ont pu être dévoilés auprès des visiteurs. Hervé Morin tenait dans sa main, tantôt une bobine de fil de lin créée par la French Filature basée dans l'Eure, tantôt un morceau de tissu fabriqué à base de chanvre. « Demain, vous ne porterez plus de jean en coton mais en chanvre », confie l'élu. Un défi qui sera réalisable grâce aux liniculteurs de la plaine de Caen, la CRAN et un fabricant de matériel belge. « C'est une culture qui s'adapte à la fois à l'agriculture conventionnelle et l'agriculture biologique, et qui permet de développer une nouvelle filière industrielle », assure Hervé Morin.

 

La Région se dit prête à continuer de « porter, soutenir le développement et la compétitivité des exploitations normandes, les accompagner à produire, innover et développer de la valeur ajoutée » pour que les différents acteurs de la filière, comme Sébastien Windsor, continuent d'affirmer haut et fort qu'il est « fier d'être Normand, fier de notre agriculture normande ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique